Communiqué officiel

Oct 13, 2018 | Club

Suite à la publication d’une vidéo qui avait comme seul but l’humour, mais dont le contenu était inacceptable, l’Olympique de Genève FC a supprimé celle-ci après avoir constaté d’une part, que cette publication ne reflétait ni l’humour ni les valeurs de diversités, de respects et de camaraderie toujours porté, soutenu et défendue par l’OG et plus important, qu’elle a profondément blessé des personnes et des membres de notre club, ainsi que le club du CS Interstar, ses membres et son Président, Monsieur Simoes. Nous le regrettons profondément.

Bien qu’il n’y avait aucune intention de blesser qui que ce soit, le résultat était totalement excessif et inacceptable. Nous avons manqué de rigueur et nous nous en excusons.
Nous présentons nos excuses à toutes les personnes, aux membres de l’OG, aux membres du CS Interstar et à son Président Monsieur Simoes.

Nous avons pris la mesure et compris l’ampleur de cet événement, nous en tirons les leçons et avons pris d’ores et déjà les dispositions qui s’imposent.

L’Olympique de Genève FC est totalement aligné avec les valeurs de Genève et du sport. 
Le club observe une stricte et absolue neutralité tant au point de vue politique que confessionnel et proscrit toute discrimination (cf. statuts du club).
La riche diversité de ses membres, les nombreux projets sociaux et son soutien inconditionnel aux victimes de violences, sont l’ADN de l’Association.

Ce qu’il s’est passé :

L’un de nos bénévoles a cru en toute bonne foi préparer une vidéo d’humour. La personne s’est concentrée sur les sous-titres, sans plus penser aux images elles-mêmes. Qui plus est, l’extrait de ce film, parodié plus de 5’000’000 de fois, l’a induit en erreur de jugement et de discernement.

Une confusion a eu lieu lors de la validation de la publication. En effet, le post précédent portait le même titre et c’est en croyant redonner le ok pour la précédente publication, qu’ensuite cette dernière a été publiée.

 Dès que nous avons pris conscience de la réalité de la publication, celle-ci a été supprimée de notre page Facebook avec effet immédiat.

Comment cela a-t-il pu arriver ?:

Le canal de communication officiel du club est son site internet, la page Facebook étant utilisée comme relais d’informations ; la promotion d’événements, le soutien à des causes, l’annonce de nouveaux articles publiés sur notre site web et comme canal ludique et humoristique, on y prêtait moins attention.

La publication incriminée a été faite directement sur la page Facebook et a donc échappé à notre vigilance. La page Facebook était basée sur l’instantané, c’est-à-dire que les contenus étaient parfois créés dans la foulée. Avec des contrôles plus rapides, car contenant peu de texte et un contrôle « 4 yeux », qui pour les raisons évoquées plus haut, a malheureusement dysfonctionné.

Ce que nous avons fait depuis :

Nous avons remédié à cela de manière stricte et pédagogique, avec un plan d’actions correctives, et considérablement renforcé les procédures de contrôle de publication.

  • 

Nous avons fait un rappel à l’ordre et sensibilisé toutes les personnes en relation avec nos publications et ce, quel que soit le support utilisé.
  • 

Dorénavant, les publications sur la page Facebook, comme pour tous supports de communication, sont préparées et validées avant publication; Nous avons interdit les publications en instantané, y compris pour la partie humoristique.
  • À destination de l’ensemble des membres du club et de nos bénévoles, nous avons ajouté et mis en place au sein de notre programme Fair-play, le volet sur la discrimination des personnes et danger des réseaux sociaux.

Désormais, notre programme Fair-play, contient 7 volets :

  1. Le respect des arbitres, joueurs, entraîneurs, spectateurs
  2. Le comportement sur, et en dehors du terrain
  3. La sensibilisation aux règlements des lois du jeu
  4. Les règles strictes du club
  5. La sensibilisation sur les femmes victimes de violences
  6. La sensibilisation sur toutes les formes de discriminations
  7. Les dangers des réseaux sociaux

Depuis la création du club, la participation aux séances de notre programme Fair-play est obligatoire. Elles ont lieu au stade de Varembé, trois à quatre fois par saison.

Nous sommes et restons un club amateur, qui fonctionne grâce à ses bénévoles. Les bénévoles sont nombreux, plusieurs donnent beaucoup de leurs temps, d’autres aident de manière ponctuelle, ou à la volée. Le club ne compte aucun employé.

Les bénévoles sont très difficiles à trouver et le « management » de ces derniers requiert beaucoup de tolérance. Cela n’a rien à voir avec un rapport professionnel. Les bénévoles ne sont pas tous membres ou adhérents de notre association.

Le club ne peut pas être structuré comme une entreprise, car nous n’en avons pas les moyens et que nous sommes une simple association à but non-lucratif, qui chaque jour réalise des choses extraordinaires pour venir en aide à nos jeunes, les faire progresser et leur transmettre des valeurs fortes et nobles. Nous, comme les autres clubs, sommes sur le terrain au quotidien, confrontés à des problématiques sociales, lourdes, délicates. Nous, comme les autres clubs, faisons au mieux avec nos moyens, notre temps libre, parfois au prix de sacrifices personnels importants.

Le nom du club reflète nos valeurs, celles de l’esprit et des valeurs olympiques, et celles de Genève.

Nous sommes là, pour toutes celles et ceux qui partagent ces valeurs essentielles, respectent les êtres humains, dans toutes leurs différences et qui adhèrent aux valeurs du sport.

Nous vous adressons à tous, un message de réconfort et vous adressons nos respectueuses salutations.

Pour l’Olympique de Genève FC
Allan Avventurato
Président

Pin It on Pinterest

Share This