La première confirme

Mar 28, 2019 | A la une, Équipe première

Pour son second match de rang sur ses terres, l’Olympique de Genève recevait le FC Collex-Bossy, pour le compte de la quinzième journée de championnat.

Devant un trio arbitral UEFA et des gradins de Varembé bien remplis, les locaux ont à cœur de démontrer que le score de la semaine précédente n’était pas une simple question de pression, mais bien qu’ils étaient prêts à endosser leur rôle de leader.

Les olympiens ne se font pas prier et rentrent immédiatement dans le match, prenant les hommes de Miéville à la gorge et multiplient les actions offensives. Avec une possession quasi permanente.

Au quart d’heure de jeu et après quelques premières petites « alertes », la défense Collex-Bossiotes cède et à la suite d’un superbe mouvement collectif, Barona débloque les compteurs.

Les hommes de Bruno da Rocha déploient un football rapide, tout en mouvement et constamment porté vers l’avant. Collex-Bossy est dépassé par la vitesse de jeu et la technique des olympiens et multiplient les fautes, principalement involontaires.

Dix minutes après l’ouverture du score et après plusieurs tentatives infructueuses, dont un superbe tir dévié par le portier Tupin, OG double la mise par son buteur maison, Bajrami.

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score logique de deux buts à zéro. Les Noirs et Or ont réalisé une énorme première mi-temps face à une équipe, il est vrai, pas vraiment dans le rythme… n’ayant toujours pas joué de match en ce second tour de championnat.

Chaque ligne est magistralement efficace et on sent clairement de la sérénité. Le groupe est très solide et ne laisse aucune chance aux visiteurs de pouvoir s’organiser.

Collex-Bossy n’a eu aucun argument à faire valoir durant ces quarante-cinq premières minutes de jeu, ayant même du mal à enchaîner plus de deux passe consécutives.

Au retours des vestiaires, on prend les mêmes et on recommence. OG pousse, fait tourner et ne laisse aucune marge à leur adversaire.

Un enchaînement collectif de grande classe

On joue quasiment l’heure de jeu lorsque les olympiens réalisent une action de toute beauté. À la clef ; un but qui, dans sa construction, doit être montré dans toutes les écoles de football.

Sur une récupération somme toute facile du portier olympien, Da Silva, ce dernier dégage rapidement et directement dans les pieds de Barbosa, sur le flanc gauche du camp adverse. L’attaquant olympien contrôle directement la balle et feinte le défenseur de Collex, qui tombe, puis dans la foulée, transmet à Bajrami au point de penalty. Ce dernier fixe le gardien et transforme plat du pied dans le petit filet. Exceptionnel !
C’est un doublé pour l’actuel deuxième meilleur buteur du championnat (à l’issue de cette journée de championnat), avec 11 réalisations, à une petite longueur seulement du leader.

Bruno da Rocha profite de cette période « d’euphorie » pour effectuer son premier changement. Ajdini remplace Rodrigues Pais. Puis trois minutes plus tard, c’est au tour de Kernou de rentrer sur le terrain, à la place de Marques Picarra.

Collex-Bossy, qui sait que le résultat est plié, se décrispe et propose un jeu plus libéré. Ils enchaînent quelques actions intéressantes. De leur côté, OG semble lever le pied et rentrer dans une petite « facilité » de jeu et d’intensité.

Les visiteurs ne se font pas prier et sur une action somme toute, anodine, réduise la marque.
Le gardien Da Silva sort mal et l’attaquant Collex-Bossiote Jung, le devance de la tête. La défense s’est quelque peu déconcentrée et a joué « trop facile » sur ce coup !

Cinq minutes après cette réduction, OG procède à son troisième changement et Barbosa laisse sa place à M’Baye.

Collex se procure une nouvelle opportunité de goal et sur un coup-franc botté directement, OG est sauvé par son gardien Da Silva qui, grâce à un bon réflexe, dévie en corner.

Piqué au vif, les olympiens accélèrent à nouveau le rythme et vont enchaîner durant le dernier quart d’heure, plusieurs phases offensives de qualité, dont entre autre, une très belle action en une deux entre Kernou et Barona. Malheureusement se dernier décroise trop son shoot.

De leur côté, les défenseurs gèrent les derniers assauts adverses sans grandes difficultés. Collex jouant par bribe et construisant peu. Mais attention tout de même à rester vigilent et ne pas reproduire les erreurs du trois à un.

À cinq minutes du terme de la rencontre, Da Rocha fait son dernier changement. Pereira De Carvalho remplace Bajrami.
Dans la continuité, les olympiens réalisent une nouvelle action dangereuse à la suite d’un énième corner. Cafouillage et récupération dans la surface de Kernou, mais le gardien intercepte la balle dans les pieds.

Dernière action collective, dans les arrêts de jeu, à la suite d’un superbe débordement de Barona et d’une déviation de Kernou dans le dos de la défense pour M’Baye, ce dernier se retrouve face au gardien mais son tir enroulé n’est pas assez puissant et le gardien Tupin peut dévier en corner. Celui-ci ne donnera rien et le score en restera là.

Pour son premier déplacement du tour printemps, les Noirs et Or joueront ce vendredi 29 mars sur la pelouse du FC UGS. Un match qu’il ne faudra pas prendre à la légère, car il est évident que chaque équipe voudra mettre un terme à cette spirale positive.

Au sortir du terrain, Bruno da Rocha nous livre son appréciation sur cette rencontre :

« Nous sommes entrés forts et nous nous sommes créé de nombreuses opportunités. Nous avons inscrit 2 buts dans les 25 premières minutes de jeu. Après, on a géré le match.

En seconde période, on a tué le match dans le premier quart d’heure avec le 3-0, sur un contre magnifique, initié par une énorme passe de notre gardien. On termine cette journée avec la meilleure attaque et la meilleure défense.

Pour la suite du championnat, on pense déjà à UGS. On sait quoi faire et comment préparer ce genre d’échéance, mais toujours et avant tout, avec les pieds sur Terre et la tête bien en place. Nous allons prendre les matchs, les uns après les autres. » Bruno da Rocha.