L’OG poursuit l’aventure en coupe…

Nov 12, 2018 | A la une, Équipe première

Pour leur dernier match de l’année, les hommes de Bruno Da Rocha recevaient pour le compte de la « Qualification Coupe de 2ème ligue interrég. / 1er tour préliminaire », le FC Échichens.

Sous un ciel maussade, quelques courageux sont venus une dernière fois, à Varembé, encourager l’équipe fanion avant la trêve.

Les olympiens, qui ont cette fois la chance d’accueillir pour ce deuxième match de coupe, donne le coup d’envoi et font tourner la balle, afin de leur permettre de se mettre en jambe et tester leur adversaire du jour.

Les visiteurs, qui de leur côté ne sont pas venus faire de la figuration, pressent les hommes de Bruno Da Rocha et obtiennent rapidement un coup-franc. Coup de pied parfaitement tiré, qui arrive sur la tête du joueur vaudois au niveau des cinq mètres, mais le gardien Rafael Da Silva bloc bien et de toute façon, il y avait une position de hors-jeu.

Première alerte, après deux minutes de jeu seulement.

Les olympiens savent maintenant à quoi s’en tenir et décident donc d’accélérer leur jeu. Sixième minute, une première action dangereuse des genevois, mais le ballon est dégagé par la défense d’Échichens, en catastrophe.

Deux minutes après, c’est (déjà) l’ouverture du score par l’intermédiaire de Bruno Marques qui sur une action de rupture… bien décalé sur le flanc droit, prend le meilleure sur le défenseur et fustige le portier vaudois d’un puissant shoot qui passe sous la barre. Magnifique !

Douzième minute, c’est au tour d’Échichens de se montrer dangereux, sur un nouveau coup-franc. Bien shooté, ce dernier ne peut heureusement être repris par l’attaquant vaudois, trop court… le ballon étant simplement frôlé, sort directement en 5 mètres.

Échichens joue haut et sans se livrer, pressant constamment le porteur du ballon, ce qui empêche les olympiens de faire tourner la balle comme ils le souhaitent.

Sur une superbe contre-attaque au sortir d’une combinaison interceptée sur corner vaudois, l’OG fait parler sa rapidité et sa précision en contre. Le défenseur tacle dans la surface, penalty ! Blerim Arifi se charge de transformer la sentence par un contre-pied parfait dans le petit filet. On joue la seizième minute de jeu.

Échichens, n’ayant plus rien à perdre, continue de pousser et ne change pas son style de jeu. Les vaudois obtiennent même une nouvelle action mais le tir est complètement dévissé.

Vingtième minute, Mickaël Mboli fait parler toute sa puissance, se débarrassant de trois joueurs, puis décale sur Elias Kernou, mais le centre de ce dernier ne trouve personne.

Dans la continuité, les vaudois jouent vite et sur un centre au deuxième poteau, Fabrice De Benedictis contrôle et place son shoot en pleine lucarne. Imparable. Revigorés par cette réduction du score, les vaudois se créent une nouvelle action dangereuse et manquent de peu l’égalisation. Le tir puissant étant superbement détourné en corner par Rafael Da Silva. Heureusement qu’il a fait un mauvais choix, car il y avait un joueur vaudois seul au point de pénalty.

Nouvelle action dangereuse à la demi-heure de jeu, sur un centre de la gauche, mais la tête est trop imprécise. Les olympiens restent calme et gèrent bien ce petit run vaudois.

Trente-quatrième minute, sur une action offensive, Mickaël Mboli tente un tir ras terre, mais détourné par le gardien. Deux minutes à peine après, Mickaël Mboli est à nouveau à la réception d’une belle combinaison, malheureusement son shoot du plat du pied est trop croisé. Les olympiens poussent et laissent moins d’espaces aux visiteurs.

Hormis quelques possibilités de part et d’autre, bien stoppées par les défenses, rien ne bouge et l’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 2-1. Score qui aurait pu être plus large, autant pour les olympiens que pour les vaudois, au vu du nombre d’actions des deux côtés.

Les hommes de Bruno Da Rocha entament plus intensivement cette seconde période et se procurent une nouvelle opportunité sur un très bon centre de la gauche, mais la reprise de la tête d’Alexandre Marques passe au-dessus des buts vaudois. On joue la cinquantième minute.

Trois minutes plus tard, Échichens réalise une action de contre bien menée, conclue par une reprise de volée qui touche le haut de la barre transversale.

Cinquante-huitième minute, superbe décalage des jouers de l’OG sur le flanc gauche, Behar Bajrami centre pour la tête de Mickaël M’Boli, mais la balle sort en corner. Corner qui ne donnera rien.

Bruno Da Rocha fait son premier changement. Danny Barbosa remplace Michaël Mboli, qui sort sous les applaudissements.

On joue l’heure de jeu et la pluie est devenue de plus en plus abondante, ce qui n’empêche pas les olympiens de poursuivre leur offensive.

Soixante et unième minute, nouveau coup-franc des genevois, mais le shoot de Behar Bajrami, qui prenait le chemin de la lucarne, est sauvé par le portier vaudois. Trois minutes plus tard, c’est au tour d’Échichens d’avoir une action de contre, mais l’arbitre siffle hors-jeu. De toute façon, le portier Rafael Da Silva s’était interposé.

Quelques instants après, une nouvelle action dangereuse des olympiens, qui se termine dans les pieds de Bruno Marques, entouré de trois défenseurs au point de penalty, malheureusement son shoot est trop croisé. L’OG pousse et enchaîne les actions offensives…

Les olympiens manquent de peu d’inscrire le troisième but. Sur un centre plein axe qui passe par-dessus la défense vaudoise, Bruno Marques se jette pied en avant et arrive à toucher le ballon du bout du pied, mais le gardien se détend bien et sauve sur sa ligne. On joue la septantième minute.

Cinq minutes après, Bruno Marques se distingue à nouveau mais son tir est stoppé sans grande difficulté par le gardien d’Échichens.

Les vaudois jouent à fond et OG est obligé de faire quelques fautes « intelligentes » pour couper un peu les options de contres. Le rythme est soutenu et les joueurs des deux équipes n’arrêtent pas. Aucun réel répit pour les vingt-deux hommes sur le terrain.

Quatre-vingtième minute, nouvelle superbe action conclue par un centre tendu de Danny Barbosa, mais la tête de Behar Bajrami est trop appuyée et la balle sort en corner. Bruno Da Rocha effectue son second changement et Elias Kernou laisse sa place à Sada M’Baye.

Quatre-vingt-quatrième minute de jeu, après trois minutes de haut pressing des olympiens, les visiteurs arrivent à se sortir de cette situation intensive et sur un contre, l’attaquant vaudois est très bien lancé mais le gardien Rafael Da Silva anticipe bien et sort à l’encontre du joueur d’Échichens et dégage la balle en touche.

Dans la foulée, les vaudois lancent une seconde contre-attaque, heureusement sans gravité. On sent que ça peut se concrétiser d’un côté comme de l’autre.

Quatre-vingt septième minute, nouvelle occasion vaudoise mais le shoot plein centre, à l’entrée de la surface passe à côté des cages olympiennes. Ça chauffe. Les vaudois donnent tout en cette fin de match.

L’OG se crée une nouvelle action de rupture mais une nouvelle fois, la balle est interceptée au dernier geste par la défense adverse. On joue la nonantième minute et les olympiens se procurent une nouvelle action, à quatre contre deux, mais, malheureusement, mal négociée au final. Dans les arrêts de jeu, Échichens s’offre un coup-franc extrêmement bien placé, juste à l’entrée de la surface, plein axe. Probablement la dernière chance pour eux… la balle part bien mais heureusement, est déviée par le mur !

Échichens donne le tout pour le tout et les 10 vaudois sont dans la moitié de terrain olympienne. Fabio Rodrigues sauve une nouvelle fois sur une action dangereuse, puis l’OG récupère la balle et part en contre… mais l’arbitre siffle la fin du match sur cette accélération de Blerim Arifi.

L’Olympique de Genève aurait pu se mettre à l’abri en première mi-temps déjà, évitant ainsi cette fin de match haletante, car le score aurait pu tourner dans les dernières minutes et lancer une prolongation compliquée. Heureusement, la qualité de L’Armada aura finalement eu le dernier mot et nos olympiens concluent donc cette merveilleuse année 2018 par une nouvelle victoire…

La qualification est méritée sur l’ensemble du match, mais il faut relever le très bon match du FC Echichens, qui s’est bien battu. Une belle équipe combative, qui aura eu le mérite de ne jamais abdiquer. Bravo messieurs pour le spectacle.

L’Olympique de Genève recevra, pour le compte du 2e Tour Préliminaire, le samedi 20 avril 2019, le club fribourgeois du CS Romontois.

Plus de photos dans la médiathèque.

Accès à la feuille de match.

Pin It on Pinterest

Share This